Le blog de CHATA 24/29

Collectionneurs de matériels militaires anciens pour la conservation et la sauvegarde du patrimoine militaire, en particuliers des véhicules et autres matériels,ainsi que du patrimoine immobilier. La reconstitution de faits militaires du 19e - 20e siécle. L'organistion et la participation aux manisfestations de commémorations, d'expositions, culturelles et de mémoire des faits de l'histoire militaire en général.

Restauration Half Track M14

Publié le 24 Décembre 2016 par CHATA24/29.

1 - HALF-TRACK  M  14

ARTICLE du 3 mai  2017

Cet article suite à mes demandes de renseignements non abouties sur le démontage des che nilles et le remplacement de trains de galets de roulement,

je vais essayer de décrire au plus prés de ce que j'ai fait pour le remplacement des galets.

Déjà avoir les galets de remplacement -

soit à l'unité soit en train complet - par quatre

commencer par caler les roues avant, ensuite prendre un kick de 6 tonnes mini et lever l'engin sous le pont central des supports de galets - caler l'ensemble à hauteur + 10 cm environ avec des bois en bon état.

Compresser le grand ressort arrière avec la vis sans fin et une grosse clé à molette faute d'avoir l'outil à cliquet nécessaire, ouverture 47 mm ( à vérifier ) nettoyer les filetages à la brosse métallique et les huiler.

J'avais protégé les filetages avec une toile scotch ils n'étaient que très peu encrassés, voir pas du tout. Si ça fonctionne bien prévoir 1 heure de vissage. auparavant repérer le réglage de la vis par rapport à la butée du ressort, environ 3 cm.

une fois le vissage fait le rouleau tendeur avance de plusieurs cm et on voit bien la chenille flasher.

Passer une sangle à cliquer de 2 tonnes sous les chenilles en bouclant la prise sur les guides patins d'un coté et au renfort interne du blindage  en partie haute et cliquer pour lever la chenille et dégager le rouleau haut intermédiaire, au maximum.

S'assurer que les écrous des axes des trains de galets se dévissent - clé à pipe de 32 -

démonter le galet intermédiaire , 4 vis y aller doucement pour ne pas les casser. le déposer

Apparaissent les deux trous pour passer l'outil de relevage des ressorts de compression des 2 étriers. Un nettoyage sérieux s'impose. J'ai utiliser du diluant nettoyant professionnel, à baigner dans les trous filetés.passage à la pression, 10 bars curage avec un outil maison, et ne pas compter son temps.

Surprise pour celui le plus prés de la caisse, il était bouché, mais pas par la saleté, terre rouille , non par un morceau de bois très dur, enfoncé à forcer dans l'emplacement fileté.  Pour sortir ce bois pas moins de deux heures, la partie qui dépassait à cassé, mais les 6 cm environ restant, un truc bien pour faire chier le monde, c'est ce qu'à du se dire le crétin qui l'a mis. Et c'est ce qui s'est passé.

ensuite présenter l'outil et essayer le vissage sans forcer, car si il y a de la rouille dans les gorges ce qui fut le cas, ça écrase les filets et ça ne va pas bien marcher du tout.

l'outil fait 25,4 mm de diamètre pas inférieur à 300 je n'ai pas pu le mesurer exactement. c'est du 1 pouce -Trouver un taraud adapté, pas facile à moins d'en acheter un, ça se trouve sur internet. Un spécialiste avait ça et a bien voulu me le prêter. Merci à lui AMG Niort -  Taraud de 25/300 ça va impeccable.

Maintenant il faut le descendre dans cette sorte de cheminée, d'où le relevage maxi de la chenille.

Taraud + douille de 20mm modèle fin, rallonge Facom et tourniquet, plus un scotch toilé costaud pour retenir le taraud et la douille à la rallonge, l'outil est fait. Plonger l'ensemble dans le trou, tarauder par 8 éme de tour en aller et retour, j'ai huiler à l'huile de vaseline  au fur et à mesure, résultat  ça fonctionne, nettoyage au compresseur,huilage à nouveau, et mise en place des tiges filetées dans chaque trous.  J'ai pu visser à la mains les 3 premiers centimètres env. ensuite à la clé à molette, visser les tiges l'une après l'autre. remonter la vis et sa rondelle pour ne pas gêner le vissage, visser à blocage.

ensuite descendre  la rondelle et la vis, et serrer, puis visser à la clef à molette,  et là visser les écrous en même temps, un quart de tour en alternance. au bout d'un moment les étriers vont se relever, les relever d'un cm environ, plus si nécessaire.

Dévisser les écrous des axes des galets et celui du support, coté extérieur à la chenille.  Normalement le déblocage se passe bien, sauf si les filetages sont écrasés. Long à faire l(huilage n'apporte rien sauf un peu de souplesse à la fin si on a huiler la partie extérieur des écrous. Déposer les écrous nettoyer les filetages.

J'avais mis du dégrippant de l'huile etc mais je me suis aperçu qu'aucun filetage n'avait été pénétré.

Enlever le bras d'assemblage galets essieu porteur, c'est moins évident, tous son bloqués sur l'axe central pourtant conique. Il faut frapper au marteau, passer un très fort tournevis entre ce bras et celui des galets et faire subir un effort vers l'extérieur.  Le bras finit par venir, l'expulsion est nerveuse.

Sortir le train de galets,  le lever le caler, de 5 à 6 cm, passer un gros tournevis entre la pris du bras et la retombée du bras support, ça vient tout seul, le bras tombe et il n'y a plus qu'a tirer les galets vers l'avant et le tour est joué.

Reste le travail sur les galets, changement des axes, des bras supports, tout ça si nécessaire., en tout cas protéger les filetages,  en remettant les écrous, du scotch,  polir les sorties coniques etc, nettoyage, puis mise en peinture, de quoi occuper ces après midi ou les journées au choix.

Remontage du train de galets, ça ne pose pas de difficultés particulières, présenter le train, le soulever de la hauteur des guides de chenille,           il prend sa place tout seul.

Remonter les bras, je mets toujours un peu d'huile de vaseline sur les pièces, d'autant qu'elles ont été repolies ça ne durera pas une éternité, revisser l'ensemble ' clé de 32 , bloquer. Les filetages on été repris en bout des axes, comme ils sont en extérieur, il y avait un peu d'écrasement, avoir un peigne US à la cote, et aussi un peu de pâte à roder, et faire jouer l'écrou, avant remontage évidemment.

Dévisser les deux outils de compression des ressorts des bras d'appui, ils reprennent leur place normalement, contrôler quand même, enlever les deux tiges filetées, graisser les emplacement de support du galet support et repose du galet support avec ses 4 vis et rondelles, bloquer -

Détacher la sangle de maintient de la chenille

Retendre la chenille avec la vis du rouleau tendeur, qui va décompresser le ressort, ça va mieux que le sens inverse, je remets une protection scotch toilé  sur les filetages préalablement huilés, ça ne se voit pas et évitera bien du boulot par la suite.

La chenille est tendue à sa valeur d'origine, soit une flèche de 2 cm env sous le poids d'un gars de 70 kg env. debout entre le galet de soutient central et le rouleau tendeur.

Enlever le kick et les cales.

Pour changer la chenille, on peut faire la même opération, seulement il faut lever l'engin beaucoup plus haut de façon à avoir plus de souplesse pour sortir et remettre la chenille.

prévoir barre à mines, gros démonte pneus, pour dégager la chenille, du rouleau tendeur, la faire glisser vers l'extérieur, la repousser vers l'avant pour la dégager du barbotin et la tirer aussi vers l'extérieur. Je l'ai maintenue avec la sangle  en partie haute pris sur le renfort intérieur du blindage avec un peu de souplesse pour manoeuvrer.

Remise en place opération inverse,  je n'ai pas changé la chenille, j'ai simplement voulu voir si la manipulation était faisable de cette façon, comme je l'ai écrit en début d'article n'ayant pas trouver les renseignements décrivant l'opération, hormis sur le terrain on m'a indiquer qu'avec le treuil d'un GMC on pouvait etc ... etc.. bref j'ai un GMC mais pas le treuil.

Si cette description peut servir à l'un d'entre vous, je serai content d'avoir mis cet article sur le blog.

 

 

 

Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track
Remplacement des trains de galets de roulement du half-track

Remplacement des trains de galets de roulement du half-track

1 - HALF-TRACK  M 14

HALF-TRACK International Haverster - modèle M 14 - 1 er modèle inventé dans ce type   anti aérien et le seul roulant au monde à l'heure actuelle - photos réalisées en septembre 2015 par A.C.

Décembre 2016 - Tourelle Maxon, un ami m'a permis de récupérer un bâche housse pour la tourelle Maxon modèle  M 33 à 2 mitrailleuses  Calibre 50, d'origine avec ses marquages US - Effectivement ça ne coure pas les rue, en plus en très bon état avec ces clips de fermeture à l'état neuf.  Le petit moteur briggstraton à aussi la sienne en très bon état.

27/02/2017 -

je mets en photo ci-dessous le croquis du carbu et de sa tringlerie du moteur auxiliaire  briggstraton du groupe  de la tourelle maxon -

la Bâche sur la M33 à 2 canons de 12,7 modéle US  - un croquis du carbu et sa tringlerie du moteur briggstraton de la M 45
la Bâche sur la M33 à 2 canons de 12,7 modéle US  - un croquis du carbu et sa tringlerie du moteur briggstraton de la M 45
la Bâche sur la M33 à 2 canons de 12,7 modéle US  - un croquis du carbu et sa tringlerie du moteur briggstraton de la M 45
la Bâche sur la M33 à 2 canons de 12,7 modéle US  - un croquis du carbu et sa tringlerie du moteur briggstraton de la M 45
la Bâche sur la M33 à 2 canons de 12,7 modéle US  - un croquis du carbu et sa tringlerie du moteur briggstraton de la M 45
la Bâche sur la M33 à 2 canons de 12,7 modéle US  - un croquis du carbu et sa tringlerie du moteur briggstraton de la M 45

la Bâche sur la M33 à 2 canons de 12,7 modéle US - un croquis du carbu et sa tringlerie du moteur briggstraton de la M 45

Avant et Après reconstruction
Avant et Après reconstructionAvant et Après reconstructionAvant et Après reconstruction

Avant et Après reconstruction

Ce premier véhicule est en cours de restauration -
le Half-track International M 14 - décrit ci-avant dans Véhicules militaires -1) trouver l'engin, et de plus qui roule, mais c'est  vraiment la seul  chose qui soit au point -  le véhicule comprend - le châssis  bon à l'avant, très fatigué à l'arrière, un moteur Diamond Red 450 en trés bon état, une carrosserie moteur , des ailes à réparer, un support de treuil sans celui-ci  à refaire entièrement, des chenilles usées à 70 % un plancher tôle larmée sur cales bois et un pare choc découpé et tordu.
Mais il  roule.
Histoire, livré aux troupes de Grande Bretagne et Française en 1942/43 ces engins dans leur version de base n'ont fait que la campagne d'Italie -
Venu en France certainement avec l'armée française, dans quel état? à était vendu aux sapeurs pompier des Landes, transformé en véhicule d'incendie avec une citerne à eau de 5 000 litres, a été récupéré par un casseur du Gers qui l'a utilisé sur son parc pendant quelques années avant de le revendre à un exploitant d'usine hydro-électrique, pour déforester. Ayant explosé le moteur d'origine il a retrouvé en Hollande le moteur Red Diamond 450 .actuel.

 

 

Photo-de--Charge-Utile.jpgH-T-AC---Walter-au-volant.jpg

 

 

 

 

 

 

 

A noter que ce véhicule avait été photographié par un amateur de PL et a fait l'objet d'un article dans le mensuel Charge Utile -  la question qui se posait était de savoir ce qu'il était devenu?  si toutefois il regarde mon Blog il pourra se rendre compte qu'après des dizaines d'années il est en cours de restauration dans sa version d'origine.

 

 

 

 

 

 

DSC 0174 2



Après avoir démonté ce qui était nécessaire, le plancher arrière posé sur tasseau bois, les ailes, l'intérieur de cabine et plancher, traverses ,support marchepieds, ailes, et toutes tôles rajoutées et inutiles, il a fallut se rentre compte que l'arrière  était pourri.
En particulier la dernière longueur après la traverse de châssis support du crochet d'attelage  était une vraie dentelle. 

 

DSC 0069

L'ensemble étant riveté à chaud il a était nécessaire de faire sauter certains rivets , découper les tôles, traverses,vis et écrous, renforts, et tout refaire ressouder et remplacer les vis, écrous rondelles,  toles,  trouver les bons diamètres et épaisseurs ce qui n'est pas évident. Le plus difficile, sur cette partie , la soudure le manque d'épaisseur pour se raccorder étant flagrant, ce travail a nécessite des dizaines d'heures de travail et de patience.
Pourquoi, ne pas couper l'arrière et mettre du Neuf ? 2 raisons pour moi  sans discution.

DSC 0264 36


1 ) je ne refaits en neuf que l'indispensable car je tiens à conserver l'engin au plus prés de son vécu et de son identité et dans l'état dans lequel il est arrivé plus de 65 ans aprés sa construction.  Refaire à neuf et moule ça ne m'intéresse pas.  Évidemment quand il manque, comme c'est le cas paur l'Half-track M 14 le plancher arrière et le blindage je suis bien obligé de le faire, mais pas sans avoir cherché toutes les pièces d'origine utilisables.

2 ) les véhicules comportent des n° de pièces qui sont frappé dans l' acier et je tiens aussi à conserver au maximum ces indications. Il en est de même pour le sablage, n'est sablé que l'indispensable à sabler, pour le reste c'est poncé, et là souvent on découvre des marquages à la peinture. Jusque là 80 % ont été exploitables

 

 DSC 0095DSC 0096


                                                                                                                                                                                                                                      
    Une partie du châssis arrière,  dernière travée est découpée ,  en particuliers les renforts d'angles ou le sables et le sel on ravagé la structure, les nouvelles plaques sont  soudées aux emplacement défectueux non sans difficultés.                                  

 

alsace 023



 de fait les du plancher arrière , plancher de cabine pare choc arrière sont récupérées à Doles qui a nécessité un sablage complet vu l'état 
le bouclier de pare-brise et les portes de White à recouper chez SMI
 le jeu de  phares complet  et protections à Rouen
les  tôles blindées du  coffre à batterie , et la traverse haute de porte chauffeur chez SMI
les charnières de blindage, crochets de capot moteur à coté ,de Toulouse et de Mauléon
les réservoirs de carburant, et un volant neuf en Normandie
le treuil et une paire de chenilles en bon état à Bussac
la tourelle Maxon et les chargeurs prés de la Frontiére italienne
la lunette de tir sur E-bay
le siège de maxon à Lyon, la bache moteur auxiliaire à Vezac

Et il reste encore des piéces à rechercher, dont un tableau de bord complet d'International.

DSC 0178


Partant d'un élément de traverse  gauche haute de porte, la droite a été fabriquée à neuf, et cornière profilée pour faire l'adaptation de retour bas sur le montant tronqué existant.
ce montant à été rallongé avec la base de deux autres montants provenant d'un autre véhicule.
l'adaptation à été difficile, les montants du véhicules rentraient vers l'intérieur de 2,5 cm coté gauche et 4 cm coté droit



l'ensemble de l'arrière ressoudé une grande partie des vis et écrous changés, l'ensemble traité à l'ot-rouille de Julien, 2 couches d'antirouille sont passées sur l'ensemble du châssis arrière.

DSC 0159DSC 0181

 

 

 

 

 

 

Mise en place des portière de White avant découpe basse il est a constater que celles-ci tombent dans le cadres de porte au millimètre prés, ajustage avec les montants ce qui nécessitera pour les 2 cotés un démondage des 2 traverses pour réajustage pour arriver à mettre l'ensemble en ligne.
les ailes, supports ont été démontées pour redressage, traitement et peinture.
une tôle de 8 mm sera placée entre la cabine et la caisse arrière et nécessitera l'aide de tire-forts et palan, elle assure l'équerrage et la verticalité des montants . La modification pompiers, obligera à une recoupe en place de la tôle existant d'écartement des ailes car une cornière revenait vers le poste de pilotage et empêchait l'ajustage des sièges, ce qui fera mettre un complément de tôles de 90 mm sous la tôle de séparation.

DSC 0261

après la pose des ailes manuellement à 2 personnes, le palan ayant été acheté après cet effort qui nous a paru au-delà du raisonnable, on a pu constater que les trous d'assemblage sur les supports tombaient en face et n'ont pas nécessité de travail particulier, d'ailleurs on peut dire que pour l'ensem-ble  bas de caisse et pare choc arrière tous les trous tombaient en face au mm prés- Seul le cintrage de la tôle avec l'arrondi des ailes présente de 5 mm à 1 cm d'écart non parallèle, ce qui sera rattrapé au tas et au marteau d'une livre.

DSC 0457

 

l'arrière posé on commence à avoir quelque chose qui ressemble à un Half-track international - on a du changer une des 2 vis  et support de réglage des tendeurs de chenille


a partir de là, un plan complet à été fait pour construction en atelier du plancher, du blindage des coffres et caisson, en partant des photos du ORDNANCE SUPPLY CATALOG
ORD 7-8-9 SNL  G-147 HEADQUARTERS, ARMY SERVICE FORCES, 15 MAY 1944.

DSC 0255

Bouclier de pare brise, celui-ci couper quasiment en 2 il restait 15 mm d'assemblage vers le haut, et était faussé, un spécialiste de la soudure a remis tout cela en ligne, et aprés  ponçage et préparation, retrouvé des supports d'origine et changé les charnières pourries par des neuves de récupération, il a été agréable de le mettre en place en espérant ne pas à avoir à le redémonter.


A l'avant, les sapeurs pompiers des landes avaient soudé des éléments de rail de chemin de vers, sans doute pour se frayer un passage en forêt. II a fallut les découper à la disqueuse sans attaquer le support d'origine.
 

DSC 0469

Le marquage P 100 dans un cercle se retrouve sur toutes les pièces du châssis, longerons, supports de caisse, de plancher, pare-choc, de l'avant à l'arrière -

surpris, on a constaté que l'arbre du treuil à été coupé au niveau de sa jonction avec le tube

Travaux exécutés entre Fin Octobre 2009 et début Mars 2010 avec 1  mois 1/2 d'arrêt avec le froid de cet hiver un peu long.

Les éléments de compteur sont partiellement trouvé en Angleterre, ainsi que l'arbre complet du treuil. un cadran de tableau de bord est disponible dans l'est de la France. un faisceau électrique d'origine, avec faisceau batterie démarreur dispos en Angleterre - un inconvénient le coût du port.

La caisse arrière complète,  et le plancher, coffres, supports ont du être dessinées en partant des photos des TM et en reprenant les cote sur un Inter M 17 ou m 5 transformé en AA par l'armée française, qui n'a pas tout à fait la même longueur de caisse.  Soit 5 cm env. de moins pour le M 14 , il a fallut ajuster les cotes des coffres.

En regardant de prés toutes les cotes , pour  le passage nécessaire à la tourelle Maxon le jeu ne doit pas dépasser le centimètre.

 

DSC 0842 01

Les blindages ont été faits avec une tôle de 8 mm en 325 doux, y compris le  des deux angles arriéres.

L'ensemble et percé  fraisé pour de la vis de 10 TFB, aux emplacements d'origine, la corniére d'aile étant en place et non changée.

Les coffres de plancher, supports chargeur et radio sont en 2 et 3 mm/ la tôle supportant la tourelle est de 4 mm et repose sur un berceau en U de 6 mm - des entretoises de 8 mm sont à mettre en place pour compenser l'épaisseur des ailes, au niveau des supports chassis.

DSC 0843

la mise en place se fait  sans difficulté, il n'en sera pas de même pour la toôe recevant la tourelle, qu'il faut la recouper de

3 cm compte tenu des angles arrondis des ailes.

L'attelage sera posé avant la suite du plancher , ce sera plus facile.

toutes les tôles sont passées au diluant nettoyant et repassées à l'OT rouille de chez julien, ça à l'avantage d'éviter de rouiller et de  les préserver avant peinture pendant six bons mois.

 

tout sera monté à sec et peint avant repose -

Il y a du travail sur la planche.

 

le crochet d'attelage est en place, il faut détalonner l'arrière et compresser légèrement le ressort,le serrage est contrôlé par la pose de la goupille.

 

Photo-FEVRIER-2011-073.jpg Photo-Mars-a-15.04.11-109.jpg

 

 

 

 

 

La fabrication des coffres demande du temps, et de l'ajustage, les arrondis des ailes arrières coté intérieur, posent des problèmes, il faut recouper  les tôles dans leur largeur de 8 mm pour avoir un jeu suffisant pour encastrer et descendre l'ensemble du coffre  - radio, portes chargeur outils boites à munitions etc. ......

 

 

 

 

 

 

 

Photo-FEVRIER-2011-088.jpg

le coffre arrière, est terminé en tôlerie, il ne sera pas conforme à l'original, vu en photo, faute de mieux, il apparaissait que l'accès ne pouvait se faire que par le dessus, par le dessus on a un coffre de 15 cm de profondeur, et à l'arrière 3 portes battantes ouvrantes vers l'extérieur, permettant un chargement à hauteur d'homme. fermeture par cadenas pour le moment.

la mise en place du coffre à munitions, outils, support radio et chargeur, entre l'arrière de  la partie chauffeur et l'emplacement de la tourelle Maxon  ne se passe pas comme prévu. Les ailes arrondies couvrants les chenilles ont des arrondis plus importants que relevés et je dois recouper le caisson de 7 mm en largeur et 15 mm dans la longueur. Découpes et repointages, repositionnement et la ça colle. Maintenant ajustage des trappes, toutes à recouper du fait des modifications de cotes.

  Photo-FEVRIER-2011-106.jpg

  coffre brut de soudage

  photos-du-11.05.11-au-10.06.11.-Normandie---207.jpg

  le coffre peint, ferrures et charnières montées,

 

 

  En même temps on s'occupe de rénover le treuil, surprise en déroulant le câble à une dizaine de mètre de long il a fait il y a des années un tours sur lui même et le câble est bloqué. Il ne sera déroulable qu'une fois remonté.

 autre surprise, le frein du treuil n'est qu'un bloc de rouille - les vis US ont cassées pour quatre sur 8 - réfection du système et remise en état du fond  de freinage, les mâchoires sont elles en bon état ce qui prouve une très faible utilisation de treuil.

Le treuil est reposé ce qui me surprend toujours un peu c'est le fait que chaque trou de vis tombe pile en face des autres percements. les vis et écrous seront français.

Surprise, la transmission moteur /treuil achetée en Angleterre est trop courte de 90 mm , elle s'adapte très bien mais il faut la rallonger -

 

Photo-FEVRIER-2011-071.jpgphotos-du-11.05.11-au-10.06.11.-Normandie---189.jpg

 

photos-du-11.05.11-au-10.06.11.-Normandie---195.jpgphotos-du-11.05.11-au-10.06.11.-Normandie---203-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dernier coffre de plancher arrière est terminé, posé à blanc - reste la peinture -

Une personne bien sympa, m' a trouvé le Bag à outils spécifique Halftrack et d'origine US, Merci à lui.

Les volets de protection radiateur fonctionnent grâce à la fabrication de la pièce manquante sur le croquis d'un autre restaurateur de Halftrack Inter car il semblerait que la  pièce sur White soit différente.

fin juin 2011 -

les mois passent, on arrivent quand même à un résultat intéressant.

le plancher complet est terminé, toutes les trappes fonctionnent, aprés présentation à blanc, démontage et mise en peinture avant repose.  l'avant  roue gauche  du véhicule  moyeu, freins, cardan, graisseur, etc  a été vérifié graissé, huilé et repeint - reste a faire le coté droit -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo-Mars-a-15.04.11a-05.mai-11-003.jpg

Le blindage en stock depuis des mois a été posé  et je me félicite ( oui hé bien si je ne le fait pas ) d'avoir pris les cotes au iéme de mm car la pose seule m'a demandé 4 heures et l'ajustage vissage réglage  4 heures de plus à 2.

Par contre faire un trou dans l'ancien blindage, à la perceuse m' a demandé au temps de temps; usé 4 forets, et quelques gouttes de sueur-  Heureusement le nouveau est en acier doux, mais 8 mm c'est encore dur à percer.

mon souci c'était les 2 parties arrières arrondies, ce ne fut pas un problème et tant mieux.

photos-Alain-du-23.06.11-006.jpg

Blindage posé coté gauche arrière sans les rabats supérieurs

photos-Alain-du-23.06.11-007.jpg

Vue arrière gauche de la partie arrondie et des supports du coffre arrière, qui ont permis de faciliter le placement du caisson arrière.

on a pu constater que ce caisson de blindage  venait se placer exactement en appui de haut des 2 plaques de renfort qui servent de support de porte dans les M 5 et M 9 -

l'ensemble des vissages bas sur la cornière existante fixée sur les ailes, n'ont nécessité qu'un contre perçage minime pour la fixation des panneaux.

n'ayant pas de plan des supports, il n'est pas sûr qu'ils aient eu un renfort inférieur pour maintenir le caisson.

photos-Alain-du-23.06.11-008.jpg

Coté latéral droit et vue sur l'autre partie cintrée et support  du coffre

photos-Alain-du-23.06.11-010.jpg

 

photos-Alain-du-23.06.11-009.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Vu de l'arrière vers l'avant, on voit en premier le retour à plat du blindage recevant la protection arrière verticale qui se rabat quand la maxon est en action, le socle plancher de la maxon, les coffres  à gauche support chargeur à droite support radio, en position un des réservoir et à gauche la protection tôlée du réservoir d"essence. le but est de délimité l'emplacement pris par la tourelle en rayonnement avant le perçage de sa tôle support au niveau du plancher.

Il n'y a pas de problème, j'avais peur que : compte tenu de la partie plate du support rabat arrière elle ne passe pas dans la longueur disponible, sachant que je met une maxon M 50 et non une M 33 qui paraît impossible à trouver.

Le tableau de bord en court de construction - la difficulté première, trouver les éléments nécessaire, la seconde sera le raccordement électrique général au faisceau -

photos-Alain-du-23.06.11-011.jpg

le compteur est normalement à 80 miles, mais faute d'en trouver un pour le moment il est présenté avec un 60 miles

les témoins de pression d'huile et de température d'eau sont factices - je pense avoir ces témoins en matériel français.

le compteur en 80 miles est trouver ainsi que le bouton de prise de remorque à potentiomètre.

NOTA - Je cherche la poignée complète du treuil - si  vous avez :  me contacter par e-mail Merci -

photos-Alain-du-22-10-au-1.11.2011-005.jpg

 

photos-Alain-du-22-10-au-1.11.2011-004.jpg

Les pièces refaites sont arrivées, protection de réservoir, de feux arrières sous les ailes, assises des 2 sièges intérieurs caisses sur coffres, éléments de plancher sous pédalier, sopports des chargeurs complémentaires dans caisse arrière -

l'ajustage des éléments incliné de plancher sous pédalier est fastidieux, déjà la réutilisation des écrous US soudés aux éléments existants demande, patience et doigté. certain doivent être taraudés tellement les diverses couches de peinture les ont remplis  sur une couche de rouille dues aux  années sans protection.

le support phare de rechange et black out de rechange est posé à l'arrière gauche du chauffeur, contrairement à la photo ce sont des black out qui sont là et non des phares.

La cornière de renfort périphérique de caisse est posée au niveau haut des panneaux de blindage,l'ajustage est un compliqué pour arriver à faire glisser l'ensemble sous le retour de caisse horizontal arrière.

 les rabats de caisse, pour permettre le tir de la Maxon sont posés, sans problème, pour une fois un jeu d'enfant. les verrous d'angle du commerce, approchant les verrous US sont en place et fonctionnent.

photos-Alain-du-23.06.11-AU-26.08.2011-017.jpg

 

photos-Alain-du-23.06.11-AU-26.08.2011-013.jpg

 l'emploi des presses et serre joints et nécessaire, les panneaux latéraux ont tendance à s'écarter vers l'extérieur et l'ensemble arrière à partir vers l'arrière évidemment. Il faut construire et souder l'ensemble des corniéres en U fer à cheval, ajuster  les parties arrondies cornières aux parties arrondies arrières sous la tôle horizontales. Glisser l'ensemble sous cette tôle, bloquer avec les presses, vérifier les hauteurs et longueurs par rapport à l'avant. Seulement après tout cet ajustage on peut prétendre percer la cornière pour fixation au blindage -

                                                                                              photos-Alain-du-26.09.au-21.10.11-014.jpg

photos-Alain-du-26.09.au-21.10.11-011.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

pose du coffre arrière, accessible par la caisse, à l'origine un vrai plongeon pour atteindre le fond, a été modifié en un caisson accessible par dessus depuis la caisse et un accès à terre de l'extérieur, par 2 portes- le porte à faux est important mais conforme à l'original - les 2 portes sont elles non conformes mais tellement plus accessibles.

photos-Alain-du-26.09.au-21.10.11-021.jpg

 photos-Alain-du-26.09.au-21.10.11-033-copie-1.jpg

 

photos-Alain-du-26.09.au-21.10.11-037.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'ensemble caisse arrière terminé en extérieur, il va rester tous les détails intérieurs et ça ne manque pas -

Pour les détails extérieur fabrication du porte pelle, porte pioche, marchepieds coté droit, tôles intérieures inclinées des fonds de plancher un travail ou on avance pas, évidemment ça se voit moins que le montage du blindage -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photos-Alain-du-3.11-au-8.-022.jpg

 

photos-Alain-du-3.11-au-8.-025-copie-1.jpg

marchepied latéral droit, le support de pioche vient au-dessus

le siège central sert de marchepieds pour accéder à l'intérieur de la caisse arrière et se remonte verticalement sur le panneau

photos-Alain-du-3.11-au-8.-030.jpg support pelle et pioche coté droit -

Raccord de caisse au niveau des rabats, la récupérations des éléments de blindage que j'avais ne permettais pas de fermer cette angle en 1 seule pièce - un cornière de 30 mm est soudé à l'arrière faisant arrêt du rabat verticalement et arrêt du verrou de fermeture

 photos-Alain-du-3.11-au-8.-021.jpg

 

 

 

photos-Alain-du-3.11-au-8.-027.jpg

 

 

Tôle neuve inclinée en fond de plancher avec passages des pédales, un petit casse tête pour l'ajustage sur les emplacements de vis existants en pas US il a fallu retarauder en partie -

il faut constater sur cette photos le fond de caisse , qui était peint blanc ( gris beige)  à l'origine - le fond et les cotés seront repeints dans cette couleur.

 

lesphotos-Alain-du-8-11-au-23.11.11-053.jpg réservoirs sont en places avec leur protection -  les supports de chargeur Maxon dont posés -

 

 

La tourelle Maxon M 45 est en cours de démontage pour lui donner l'allure d'une M 33 Les empreintes de support de

mitrailleuses niveau bas sont conservés avec la visserie pour un réemploi ultérieur. Les supports restants en place et découpé au chalumeau sont repris, les coupes reprises à la disqueuse pour coupe droite. la démilitarisation d'origine est ainsi conservée.

 

photos-Alain-du-8-11-au-23.11.11-064.jpg

 

 

 

 

photos-Alain-du-8-11-au-23.11.11-076.jpg

 

Le socle inférieur ajouté par l'armée Française va être supprimé, la tourelle  sera posée sur le socle restant comme à l'origine.

sur les photos d'époque la tourelle est installée sans le bouclier de protection, puis d'autres photos la font voir avec le bouclier. par contre le repose pieds d'accès sous le moteur n'existe pas. ( partie arrière basse sur la photo ) comme à l'habitude des pièces U.S. on trouve des numéros de fabrication - référence - sur toutes les pièces y compris sur les rouleaux en bois au pieds du siège, servant à tendre la toile et régler celui-ci.photos-Alain-du-8-11-au-23.11.11-080.jpg

 

 Le support de l'organe de visée et pour un premier modèle, possédant le deuxième modèle dit " hachoir à viande " je devrait faire une adaptation pour la platine à queue d'aronde.

 

 

photos Alain du 8;11 au 23.11.11 084 On peut voir le marquage sur le rouleau tendeur, et le vissage de la toile avec un plat métallique, l'ensemble s'avère très rouillé, un bon nettoyage et traitement feront l'affaire.

 

photos-Alain-du-8-11-au-23.11.11-085.jpg

Pare brise, compte tenu de l'impossibilité de trouver les cales de pare brise, j'ai fait tourné les cales nécessaires, ansi que les vis de maintient d'ouvertures des blocs tombants du bouclier de pare brise.

 

 Mise en place dans la caisse du support circulaire de la tourelle Maxon- vue de la partie moteurs électriques  sous plancher de la Maxon, le système d'alimentation est du dernier modelé Type " F " avec alimentation par la batterie du véhicule et moteur tournant, en plus des alimentations batterie d'origine et moteur auxiliaire à essence.

 

photos-Alain-du-23.11.au-18.12.11-040.jpgphotos-Alain-du-23.11.au-18.12.11-027.jpg

Le véhicule est actuellement démonté pour peinture, la caisse arriére ayant été monté à blanc pour ajustage sur le châssis, mais le travail des chaudronniers a été d'une telle précision que les éléments auraient pu être peints avant.

le problème actuel est le mauvais temps qui m'empêche de peintre, trop froid trop humide.photos-Alain-du-22.02-au-10-mars-12-042.jpg

 

Le régulateur tant rechercher mis en place sur un support neuf.

 

Voir aussi dans article Véhicules militaires - La documentation d'époque des Half-tracks INTERNATIONAL  M 14 - M 5 et autres variantes

 

Le véhicule dans sa livrée d'origine en Italie sous les couleurs Anglaises était en tricolore base de camouflage Anglais.

Si un internaute à des références  à ce sujet je suis preneur -

au 15/07/2012

le véhicule est repeint couleur Oliv drab U.S. l'ensemble caisson arrière monté à blanc a été entièrement démonté peint et remonté - de même pour la tourelle Maxon .

Détail du moteur électrique à variateur débrayable sur les poulies d'entraînement -

Les axes complètement bloqués ont été dégrippés, désassemblés nettoyé, poli et remontés. Le moteur électrique a subi un nettoyage complet y compris l'induit - Remontage de l'ensemble sur la plaque support en fond de tourelle.

 

  photos-Alain-du-07.05.12-au-8.06.12-010.jpg   photos-Alain-du-07.05.12-au-8.06.12-106.jpg

 

  le tableau de bord est complété par la baladeuse interne de lecture de carte ou éclairage  dans la cabine , et le bouton de réglage de puissance électrique au freinage de la remorque éventuelle, c'est celui du WHITE faute de trouver celui d'in Inter -

 

Le freinage des roues avants à été refait, les flexibles changés neufs, les cylindres de roue  re conditionné, un jeu de mâchoire coté droit refait à neuf. En réalité 1 seule des mâchoires freinait,  sur les 4 -

le maître cylindre était complément bloqué par le locked devenu pâteux et avait rouillé l'intérieur ce qui a nécessité un polissage interne. il a déjà eu droit à un réparation, car le bloc est US et l'intérieur coupelles kit de réparation  made in France -

A noter que les flexibles de freins sont les mêmes que sur le train avant du Dodge -

 

la carrosserie extérieure est finie de peindre sans les marquages -

reste le châssis en couche de finition

le mètre cylindre est réparé - pour trouver des kits réparation en 1'1/2 pouce trouvé chez DEPANAUTO - 02.37.52.43.25

l'hydrovac va être essayé, si il ne fonctionne pas un kit a été trouvé sur internet - attention ce n'est pas le même que sur le GMC -

les chargeurs Maxon d'origine ont été nettoyés, les plus vilains en peinture repeints, les marquage blues sauvegardés

à remarquer que sur 8 chargeurs, j'en ai avec le marquage ,estampé dans la tôle, à la peinture jaune, à la peinture blue pour les US, et peinture noire se limitant à une flèche indiquant le sens de rotation pour les modèles français.

on peut remarquer une petite différence de fabrication entre les US et les FR, au niveau des fixations des  poignées.

 

La tourelles maxon fonctionne, aprés démontage complet du moteur électrique, et de tous les composants d'entraînement, qui étaient grippés et bloquaient  l'élancement du moteur électrique, l'induit a été nettoyé, le niveau d'huile vérifié, les articulations débloquées. la plate-forme supportant le moteur et le moteur sont très lourds il faut prendre des précautions pour la sortir du dessous de la tourelle et encore plus  pour la remise en place.

le joystick de commande " la bête à corne" on avait la m^me sur les AMX 13 "- vérifiée, nettoyée, les lampes démontées remises en place, la commande de tir vérifiée, mais une seule ampoule fonctionne sur les deux -

le moteur auxiliaire mis en place, une batterie de 180 ampères branchée, et l'ensemble est prêt et fonctionne à la commande du joystick.

le moteur n'ayant pas encore d'échappement, vous pouvez imaginer le bruit ambiant sous un hangar.

 

les sièges de caisse arrière, sont posés, fixés sur les protections des réservoirs d'essence qui sont en place, ainsi que ceux au sol posés sur les couvercles de coffres .

 

photos-Alain-du-08.06.12-AU-22.07.12-059.jpgphotos-A.C.--26.09au-10.octobre.12-110.jpgmoteur  electrique tourelle démonté on voit le moteur et sur la gauche les 2 éléments latéraux qui se fixent à droite et à gauche du corps central, les courroies s'enclenchant dans les poulies qui fonctionnent en variateur par écartement des flasques des poulies

 

 le joystick de commande de fonctionnement, agit directement sur les variateurs, qui peuvent fonctionner simultanément en direction horizontal, tour à 360° et vertical en site dont l'angle et supérieur à 90° -

 

 

photos-A.C.--26.09au-10.octobre.12-091.jpg

 

le véhicule en finition de peinture carrosserie - Le cable du treuil pendant est à dénouer, il avait été enroulé sans précaution.

 

Depuis cette derniére photo, le véhicule est sorti pour essais, je dois dire qu'avec un peu de freins ça va mieux que sans. Mais aprés un séjour de trois ans sur place, malgrés la mise en route du moteur tous les 2 ou 3 mois, le coup d'essai ne fut pas un coup maitrisé.

Bref on a du mettre de l'essence dans les cylindres pour démarrer, impeccable sauf que l'échappement n'y a pas ressité. on a tourné sans échappement, il faut dire que ça fait un peu de bruit. La boite l'embrayage impeccable.

les freins avec l'hydrvac qui ne fonctionne pas, ça va mais on va refaire l'hydrovac je pense que ce sera mieux.

j'avais mis un beau bouchon de réservoir tout neuf sur le radiateur, mais le vieux manchon en laiton n'a pas du tout aimé, résutalt fuite d'eau et fabrication d'un machon neuf en acier qui lui apprécie le nouveau bouchon de marque AC

La dynamo, elle a subi l'amputation de la vis du cable d'exitation régulateur, donc démontage de celle-ci,elle est encore assez lourde cette piéce, réfection de cette vis laiton et cuivre.

 

photos-A.C.-du-13-02--au21.02.2013-044.jpg

le carbu a eu droit à un démontage, nettoyage complet et il en avait besoin.

La tourelle Maxon est terminée, elle tourne à 360 ° et l'inclinaison est correct - le moteur est refait, il a un echappement tout neuf - restera à la poser dans la caisse -

Et ensuite on attaque le train de roulement.

Le tableau de bord est quasi complet, le compteur en milles à été refait et maintenant fonctionne.

Point noir, cette sacrée prise anphénol male qui me manque toujours pour le contact général.

photos-A.C.-du-13-02--au21.02.2013-029.jpg

Tout ne se passe pas comme on voudrait

Mise en route et sortie du véhicule : 1 er essai - jusque la tout va, Aller retour marche avant marche arrière, demi-tour, arrêt, moteur tournant,  pour voir comment ça ce passe dans le compartiment moteur -

Il y a de la vapeur, puis de l'eau qui sort part le bouchon du radiateur, 

j'ai mis un bouchon neuf et la rehausse en laiton  déjà fragile n'a pas supporté le vissage

remise en place de l'half-track sur la fosse la 1ére sortie est finie.

Dessoudage de la rehausse laiton, j'en fait fabriquer une neuve en acier qu'on soude à l'étain.

 

Pour changer cette rehausse, il faut bloquer le coude en acier avec une grosse clé anglaise,

dévisser le bouchon avec une grosse clé multiprises

une fois dévissé, vider l'eau du fond de cuve

chauffer doucement au chalumeau pour le désolidariser le manchon défectueux, sans eexcés car le radiateur est attenant et monté à l'étain

pour mettre le neuf opération inverse sans les clés-

photos-A.C.-du-13-02--au21.02.2013-043.jpg

La mise en route est toujours difficile - le carbu est entiérement démonté est mis dans un bain de nettoyant -

remontage - le diffuseur central est fissuré à sa base - carbu solex 48 - on pense pas trouver la piéce - un membre du club avec une astuce et soudure à l'étain le remettra en état - vérification du pointeau etc.. remontage

 

Réparation de la manchette alu vers le fitre à air qui a été percée par l'ancien propriétaire pour évacuer les surplus de carburant, engorgement au démarrage du au diffuseur félé.

 

photos-A.C.-du-13-02--au21.02.2013-024.jpg

Démontage et nettoyage du filtre à air - il en avait plus que besoin -nopuvelle huile, graissage manette 

, remontage -

 

photos-A.C.-du-13-02--au21.02.2013-027.jpg

Mise en route toujours aussi difficile -

redémontage du carbu, le raccord avec la pipe d'admission n'est pas correcte, prise d'air de la platine de vissage, 2 mm de flash-  direction Sté AMG - surfaçage - net impeccable, remontage -

Mise en route - amorçage essence un peu difficile mais ça démarre et tourne rond.

 

La Dynamo débite 13,80 volts correct -

 

Mais un bruit ce fait entendre, ça à l'air de venir de l'allumeur - démontage de celui-ci - purge de la graisse en place,

nettoyage du graisseur, huilage de l'axe qui n'est pas assez tournant, à notre avis - Chauffage léger de l'axe au décapeur thermique pour faire fondre la vielle graisse - et ça  évacue bien noirâtre - remplacement de la graisse, essais, il tourne nettement mieux - vérification des vis platinés - réglage - remontage -

 

Mise en route - tout tourne bien mais un bruit est toujours là, diminue ou s'accroit à l'accélération, ça vient du régulateur,

neuf d'origine mais il a 70 ans quand même - Et il chauffe, maintenant il fume, alors on arrête tout -

 

on fait sauter le plomb,  tout neuf, les petits transfos, ampéres, voltage, régulateur sont beaux, mais ce dernier reste en position bloquée et ne retourne pas le courant vers la batterie - On remet en route pour voir, évidemment il fait un bruit dû à un tremblement des palettes et ressorts - on arrête - Il faut trouver un électricient auto pour régler tout ça.

 

On en trouve un à 90 kms qui peut remettre et vérifier la compatibilité et le branchement dynamo régulateur - 

démontage des 2 appareils et c'est parti à Thouars -

 

le régulateur est débranché de la dynamo- 

Mais est-ce que ça démarre toujours bien ou pas - 

Hé bien ça démarre pas - l'essence n'arrive pas - branché en provisoire sur une jerrican, non transparente, il doit y avoir un problême- Il y a pourtant de l'essence - ça vient d'où ? 

Ca vient qu'avec les années, 4 ans, l'essence à bouffer le caoutchaouc de raccordement sur le tube acier, et il y a une prise d'air au dessus du niveau de l'essence, et avec un truc comme ça on cherche un moment - Jerrican plein ça marche,  jerican à motié ça ne marche plus.

De ce fait, je raccorde 1 des 2 réservoirs définitivement au circuit des robinets de coupure derriére le siége chauffeur-

En plus pour le fonctionnement on est plus en aspiration, mais en dépression ce qui évite de désamorcer la pompe.

 

Maintenant que le moteur tourne on peut aussi s' occupper du treuil dont le cable est enroulé à l'envers à mi longueur,

simple on attache le cable à un poteau du hangard,on débraye le treuil,  et on fait reculer le véhicule, puis une fois débloquer on déroule celui-ci complétement avec le treuil enclenché en y allant par petites doses car il y a un gars au bout qui tient le cable et tire un peu.

Pour réenrouler, une bille de chêne comme gueuse fait l'affaire. On met des serres cable neufs, manille et crochet, après avoir couper correctement et raccorci le cable.  A une autre époque il a sans Doute cassé et il fait 28 mm env de diamêtre - ce n'est pas celui d'origine -

 

Le circuit de l'Hydrovac à été démonté, une partie des tuyaux remplacé s par du neuf, ainsi que les colliers ( ce ne sont pas des US) le clapet de pression à été démonté il été bloqué,  nettoyé graissé, maintenant l'air circule - et les freins freinnent mieux qu'avec le seul maître cylindre. 

 

photos-A.C.-du-29.02-au-27.03.13-013.jpg   l

Le seau à été mis en place sur un support neuf à l'arrière gauche à coté du coffre

le plancher chauffeur fabriqué à neuf pour partie est remonté - 

Il reste des dizaines de petits détails à régler et on a plus l'air d'avancer.

le half-track a fait sa premiére sortie le 24 avril 2013 en présence de FR 3 qui en a fait un reportage diffusé de soir même sur FR 3 POITOU CHARENTES - dispo à voir jusqu'au 23 Mai en replay -

 

La tourelle Maxon a été posée à l'aide d'un téléscopique, et on a fait les essais de manoeuvrabilité en place c'est  impressionnant de vitesse en rotation et inclinaison -

la 12,7 dispo a été mise en place sur les supports adaptés d'origine, des batteries neuves 2 fois 6 volts en série pour 140 ampéres, raccordées au moteur brigg straton dont la génératrice développe au maxi 60 ampéres, et heureusement car les batteries seules ne tiennent que 3 minutes maxi -

le raccordement batterie vers moteur du véhicule n'est pas fait - autre option -

Aprés une circulation dans le périmêtre des hangards sous l'oeil du caméraman ont s'en doutaient, et cela c'est produit, 2 galets de roulement ont perdu leur caoutchouc -

il faudra déchenillé et changer ces vieux galets qui ont sans doute 70 ans d'exercice et n'ont pas supporté l'effort.

  photos-A.C.-du-6.04.-AU26-avril-2013-144.jpg

 

photos-A.C.-du-6.04.-AU26-avril-2013-147.jpg

 

  LA POSE de la Maxon avec le téléscopique une mise en place repérée à l'avance

 

photos-A.C.-du-6.04.-AU26-avril-2013-174.jpg

                                       la tourelle en place avec les chargeur et la 12,7 mm M 50

 

 photos-A.C.-du-6.04.-AU26-avril-2013-164.jpg

 

 

 photos-A.C.-du-6.04.-AU26-avril-2013-159.jpg

 

  Tourelle en rotation et en inclinaison

 

 photos-A.C.-du-6.04.-AU26-avril-2013-171.jpg

                                        

  Les participants à la réalisationde la reconstruction du M 14 - Haverster International 

 

  photos-A.C.-du-6.04.-AU26-avril-2013-182.jpg

photos-A.C.-du-6.04.-AU26-avril-2013-183.jpg

 le tableau de bord                                         Chargeurs et radio

 l' inconvénient majeur du véhicule est le fait de sa difficile accessibilité, depuis la cabine on doit enjamber les chargeurs et la radio, de l'extérieur il faut grimper sur les chenilles et enjamber les réservoirs d'essences et pour descendre l'opération inverse- A vingt ans pas de problême, passé à l'age de la retraite il faudrait presque une grue!

 

Certains détails restent à faire, en attendant de trouver encore quelques piéces, tels que prises, cablerie électrique, galets de roulement neufs, au moins un M 50 etc..........

Un régulateur Delco Rémy 55 Amp 12 v en sortie 13,6 v pour dynamo à 3 balais charbons, celui mis en place ne convenant pas - Il y a encore de quoi occuper quelques heures.


 

au 12.11.2013 -

 

Aprés quelques tours, il faut bien se rendre compte que ça ne freine pas correctement - l'hydrovac doit être HS,

le travail fait est insuffisant.

Donc démontage de l'appareil qui est assez lourd, débranchement de toutes les canalisations. Air et lokeed, le sortir par dessous est relativement facile.

Croquis à l'appui le démontage paraît facile, mais ça s'arrête là. Impossible dans un premier temps de décoller la partie arriére du cylindre. Coup de tel. aux copains, hé oui on en démontent pas tous les jours, la plupart les change. Alexis à une solution, aprés lui avoir expliqué que ça faisait ventouse et qu'il en sotait un caramel trés trés collant mais avec une trés bonne odeur, aprés avoir mis de l'essence et que  rine ne se passait, mettre du diluant nettoyant.

 Ce qui fut dit fut fait, fermer les orifices, garnir de produit, laisser combuger une nuit, replacer l'appareil dans l'étau, frapper au joint de la cournne arriére avec un ciseau à bois large et fin, et rtien dans un premier temps.

le second temps fut plus court, au lieu que ce soit lapartie arriére du cylindre qui se décolle, c'est la partie arriére, une bonne chose, mais ce fut un arrosage de chaussures à la soupe carmellisée.

Tout en a pris et c'est dégueulasse, enfin on y est arrivé , l'ensemble est séparé en trois éléments.

Ce résidu de loocked transformé en colle ets un vrai caramel, il faut un outil pour le sortir, puis baigner l'ensemble, une nuit pour a peu prés le diluer.

Maintenant je sort le Kit réparation que j'ai acheté il y a maintenant plusieurs mois, fiche tecnique à l'appui,

ce n'est pas le bon . C'est un horizontal, oui mais 2 éme type et moi c'est un 3 éme type, avec toutes les arrivées du même coté.

je continue le nettoyage, le loocked est resté tellement longtemps au même endroit à l'horizontal dans le fond du cylindre avant,  qu'il a légérement attaqué le métal.

je vais le repolir sur 10 à 12 cm et sur la profondeur, ou aller chez un tourneur.

Démontage du maître cylindre auxiliaire avant, et ouverture des clapets, latéraux, alors là surprise j'ai jamais vu ça, le loockeed est cristalisé comme un amas de mini billes de mousse de polyuréthane.                                                         

                                                          4-eme-dossier-photos-0551.JPG4-eme-dossier-photos-0569.JPG                                                                                                                                                 Documents technique d'origine concernant l'hydrovac  décrit ci-dessous et en suivant, suite à une demande de renseignements qui pourront peut être dépanner d'autres candidats à la réfection des Half-tracks

 

Restauration Half Track M14
Restauration Half Track M14
Restauration Half Track M14
Restauration Half Track M14
Restauration Half Track M14
Restauration Half Track M14
Restauration Half Track M14
Restauration Half Track M14

="GcheTexte" alt="4-eme-dossier-photos-0571.JPG" height="200" width="300" />4-eme-dossier-photos-0572.JPG

 

le démontage du maître cylindre apportera encore son lot des surprises, à l'intérieur un vrai caramel du genre qui colle bien aux dents, hé bien dans le cas présent il est bien collé aux parois. Bain de diluant nettoyant, l'ensemble fini par sortir en l'aidant avec une frappe douce sur le piston interne depuis l'autre extrémité, avec une tige Alu de 8 mm.

Inconvénient les caoutchoucs étant bien fatigués celui de l'extrémité coté ensemble cylindre s'est décomposé.

dans le kit du 2 éme modèle il y en a mais ce ne sont pas les mêms, d'ailleurs il n'y a rie d'identique, il me restera à revendre ce kit.

Aprés recherches sur e-bay on retrouve dans Bendix, une fabrication de ce type de caoutchouc en diamêtre 25,4 mm qui a équipé divers véhicules français dans les années 60 à 80 -j'attend la pochette on va bien voir si ça marche.

pochette reçue mais ça ne fonctionne pas.

Je vais voir sur conseil des amis, chez Rectipiéces - gerpine - Belgique qui aurait soit le kit, soit des Hydrovacs.

21/12/13,- pas trouvé en Belgique, le kit de réparation-

sur le bon coin un modéle cor'espondant est en vente _ commane passée

 

5 Janvier 2014 -

 

colis hydrovac reçu - à l'ouverture le kit est incomplet contrairement à la photo du vendeur - impossible de refaire complétement l'hydrovac avec ce qu'il m'envoie erreur de sa part ?

 

15.janvier .14 -

 

L'hydrovac est en cours de réparation aprés avoir reçu le reste des piéces, polisssage de l'intérieur avant du cylindre endomagé, par la rouille, la récupération jusqu'au poli est réussie. Tout est démonté et nettoyé, gratté, poncé, soufflé, huilé,

et il faut faire attention au remontage, le sens des piéces,   leur nombre fait qu'une seule échappée provoque une recherche dans les caisses sous l'établi, et là on se rend compte qu'une toute petite piéce dans la partie du soufflet du maître cylindre auxiliaire est oubliée, on démonte , on remonte.

Et puis on se rend compte qu'entre pe plan de montage et ce qui a été démonté, il y avait des inversions, peut être à l'origine du trés ancien problème.

la tige poussoir sera remplacée elle à trop d'oxydation pour un fonctionnement sans fuite probable.

 

3---eme---dossier--photos-0731.JPGl'intérieur de l'hydrvac repoli, et le maître cylindre en cours de remontage -

 

LES MITRAILLEUSES 12/7 Calibre 50 ont été trouvées, d'origine, de 1944 et construite par Général Motor Corporation,

de belles piéces proches du neuf.

 

Elle sont montées en tourelle, cependant on laisse en place le systême d'armement à terre, car elles serviront à d'autres expositions , en dehors du montage sur l'Half-track.

 

la lunette de tir, de l'USN à été mise en place.

 

11/05/2014 -

 

4-eme-dossier-photos-0784.JPG

 

L' hydrovac est remonté et l'engin freine parfaitement, il a du être changé de place et de ce fait on a pu essayer le freinage sur piste.

La prise anphénol principale qui manquait à été trouvé chez un collectionneur à coté de SEDAN et aussi un ancien tableau de bord contenant les relais qui me manquaient. le faisceau avant aussi quoi qu'en trés mauvais état est aussi trouvé et va servir de modéle pour reconstituer un neuf.

la aussi il y a du travail mais avec un modéle c'est quand même plus facile.

 

fin MAI 2014

 

le montage avec les 2 mitrailleuse de 50 sur la tourelle MAXON

 

CSC_0369.JPG

 

l'engin est maintenant en état de rouler, est déplacé dans l'atelier pour laisser la place aux sur la fosse. 

 

3---eme---dossier--photos 0259

 

3---eme---dossier--photos-0261.JPG

 

Le M 14 International Haverster équipé de la tourelle M 45 modifié en M 33 avec 2 calibre 30 et la lunette de tir MK 8  Navy - à noter que celle ci n'est pas axée dans la tourelle, ce qui n'a pas nuit à l'efficacité de cette arme anti aérienne, malgrés une faible  puissance de feu, quand même 500 coups dans les deux chargeurs, remplacé par les M 16 et les M 18 en quadritube.

 

26.12.2015 -

le tableau de bord a été ressorti de la cabine, pour une identification des lettres des prises amphénol à repérage en lettre par rapport à la filerie à repérage en chiffre.

un autre collectionneur m'a contacté pour ce même déchiffrage qu'il n'arrivait pas à solutionner, moi j'avais la chanche d'avoir un montage et raccordement partiel des prises vers le sélecteur des phares codes et black out, en partant de ça on a pu définir une partie du reste des branchements.

Maintenant rest à recréer un faisceau complet, et ce n'est pas le moindre boulot quand on est pas spécialement connaisseur en électricité et surtout en soudure à l'étain. Mais je vais y arriver, le tout c'est de s'y mettre.

 

A suivre

Commenter cet article

FAEDY 22/03/2017 21:08

Bien le bonsoir!!, je fais partis d'un club de mécano fou furieux...la MVCG est, restauration d'anciens véhicules militaire américains ww2 pour la petite histoire.....et je trouve votre travail fantastique!!!!!? Je ne touche pas à la mécanique mais j'imagine le travail accompli!!
encore félicitation à vous!!
cordialement
Benoît

CHATA24/29. 22/03/2017 21:45

Merci, à vous je suis aussi au MVCG 86 - on va essayer de le sortir pour le 8 Mai dans la commune question de le faire voir. cordialement A.C.

FERRET jeanlouis 27/01/2017 20:25

Vous êtes des fous mais votre travail est superbe!!!!
Monsieur, messieurs chapeau bas vous êtes des champions de la mécanique!!!!!!
de la part de Mon lieut'nant

CHATA24/29. 27/01/2017 22:04

merci d'avoir visité mon blog, et de votre compliment. C'est vrai je , et on est un peu fou mais il faut bien s'occuper , alors certains joue aux boules aux cartes, moi je refais ces vieilles machines avec quelques copains du club, et il reste toujours quelques choses à faire
. CORDIALEMENT
A.Chaussde-