Le blog de CHATA 24/29

Collectionneurs de matériels militaires anciens pour la conservation et la sauvegarde du patrimoine militaire, en particuliers des véhicules et autres matériels,ainsi que du patrimoine immobilier. La reconstitution de faits militaires du 19e - 20e siécle. L'organistion et la participation aux manisfestations de commémorations, d'expositions, culturelles et de mémoire des faits de l'histoire militaire en général.

RESTAURATION d'un MT-LB d'origine RUSSE

Publié le 1 Juillet 2019 par CHATA24/29. in Restauration de véhicules militaire

le 1 er JUILLET 2019 -

RECUPERATION D'UN MT.LB   en vue de sa rénovation

Dans un premier temps ce véhicule a été offert à CHATA 24/29 par un régiment bien connu en France, et après réflexion j'ai décidé de l'accepter mais de le confier à un membre de l'association, qui bien plus jeune que moi aura tous loisirs de le remettre en état dans les mois, voir années à venir.

Ce fut un périple de prés de 2200 kms pour récupérer ce chenillé Russe de l'époque soviétique qui aurait pu finir sous les flammes d'un chalumeau découpeur. On est plus dans la période de la seconde guerre mondiale mais je crois qu'il faut aussi s' intéresser aux autres véhicules d'après les années 40.

Le MT.LB est un chenillé légèrement blindé de 10 à 20 mm, de type amphibie et décliné dans de très nombreuses versions comme on peu le voir sur Google en particulier, et utilisé par de très nombreux pays y compris les Américains en US Navy

A l'origine il est dérivé du PT 76 de 1944/45, dans  la version transport de troupe,  et, fabriqué à partir de l'année 1950, donc un engin qui a une longue histoire quand même. Les performances, poids, vitesse, des 2 engins sont quasi identiques. Il est suivi d'une version appelée 1970.

Le véhicule en question a été récupérè à la suite de la guerre du golf, si on a bien compris, et comme matériel de prise de guerre distribué  aux régiments y ayant participé.

NOUS REMERCIONS LES CADRES DU RÉGIMENT DE LEUR DONATION  et de leur participation à la SAUVEGARDE DU PATRIMOINE MILITAIRE - L'équipe du MVCG 86 et Alain Chaussade

 

chargement et arrivée à destination dans la Vienne
chargement et arrivée à destination dans la Vienne
chargement et arrivée à destination dans la Vienne
chargement et arrivée à destination dans la Vienne

chargement et arrivée à destination dans la Vienne

Le chargement s'est fait sans problème, après avoir,  mis en ligne la semi avec les chenilles du char, mis un jeu de chaines approprié, le câble du treuil, monté dans le poste de pilotage et mis la boite à vitesse au point mort, et ça passe du premier coup, la dernière fois qu'il a tourné remonte à 1991, on est passé à la traction. Il y a peu de débattement dans le tirage, car la largeur chenille est de 2.88 m pour un plateau de 2.55m. On s'y reprendra à deux fois avec une poulie de mouflage pour une remis en ligne, en dehors de ça, tout c'est bien passé, il reste à le haubané avec les tire forts, posés en croix pour éviter tous dérapages. On a bien sorti les élargisseurs de plancher, par précautions,  nos planches étant absentes. Ce faisant après quelques kilomètres une vérification s'est imposée, et de nombreuses haltes ont suivis, rien a bougé et tant mieux.

vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur
vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur

vues du dessus, les trappes moteur,du pilote, du chef de char, tourelle du tireur

les photos montrent un engin en assez bon état, il y a des restes de peinture jaune mais le kaki domine, la couche de jaune a presque entièrement disparue après bientôt  30 ans à l'extérieur. Les trappes se manipulent bien. On découvre un sacré gros moteur, V 8 qui paraît en bon état, le poste de pilotage à vu son tableau de bord s'envoler, le poste de chef de char a été démonté partiellement, par contre dans la tourelle ou il faut vraiment faire de l'acrobatie pour y arriver,  ça semble complet hormis la mitrailleuse ça va de soi. L'intérieur à vu des occupants prendre possession des lieux , des dizaines de nids de guêpes, et autres bourdons de terre et sans doute des lézards qui se sont enfuis. Un peu, sale au sol mais la peinture blanche est présente.

l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle
l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle

l'intérieur cabine pilote, chef de char et tourelle

Le reste du compartiment arrière est occupé en partie par le moteur, et les batteries, qui sont encore là, évidemment  se sont décomposées et heureusement sont dans des caisses en bois ce qui limite un peu les dégâts. Les tôles de cloisonnement du moteur, démontées sont présentes, une bonne chose, il y a un siège un peu rembourré pour le chef de groupe sans doute, mais les assises en creux pour les autres passagers sont en acier, bonjour le confort! A moins qu'il n'y ai eu un coussin, on verra en fouillant mieux. La descente se fait par l’arrière,  deux portes ouvrant vers l'extérieur. Des épiscopes cassés pour la plupart permettaient de voir, plutôt d'apercevoir l'extérieur.

les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits
les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits
les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits
les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits
les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits
les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits
les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits
les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits

les différents réservoirs,batteries, moteurs et circuits

On trouve des inscriptions, un peu en Russe, en Anglais majoritairement, très peu en Arabe, quelques signes à la peinture, sinon rien à première vue, indiquant une provenance sûr de l'engin, sauf à l'extérieur et encore faut il comprendre. A l'extérieur justement on a constaté dans la plaque de couverture du moteur, un impact d'obus, d'un calibre estime de 35/45 mm qui l'a perforée. Dans sa descente vers le moteur, il a percé le filtre du compresseur, percé une durite, coupé une alimentation de quoi? bref il est peut être au fond de la caisse. Le moteur n'a rien, il manque la dynamo ou l'alternateur, le pot d'échappement est percé par une balle, sinon l'ensemble est en état, de fonctionner on verra plus tard. Les canalisations sont biens repérées, rouge pour l'huile, jaune pour le gaz oil, vert pour le liquide de refroidissement.  Les durites sont présentent mais il faudra les changer. Le refroidissement est assuré aussi par un très gros ventilateur latéral. On a tout de suite pensé au bruit que ça devait faire à l'intérieur, ce doit être dantesque, et comment fonctionne la ventilation intérieur ?

Un n° apparaît en peinture blanche P G M C 00 67 , la plaque fabrication n'est pas actuellement lisible .

différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur
différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur
différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur
différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur
différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur
différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur
différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur
différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur

différents marquages et l'impact dans la plaque couvre moteur

Le tableau de bord a été trouvé en Russie , c'est déjà une avancée.

Commenter cet article

hugues 22/01/2020 19:04

magnifique machine, je suis un ancien peintre auto colec, et carrossier, j'ai gouter a se type de restauration.
bonne collection

CHATA24/29. 02/02/2020 18:10

Répoudu par mail direct- En effet c'est un sacré engin, en tant qu'ancien chef de char à l'époque j'avais apprécier l'AMX 13 mais vu les démonstrations pendant la guerre du golf et après, je pense que la tenue de route sur sol dur est exceptionnelle. On verra ça quand il tournera. au plaisir A.Chaussade