Le blog de CHATA 24/29

Collectionneurs de matériels militaires anciens pour la conservation et la sauvegarde du patrimoine militaire, en particuliers des véhicules et autres matériels,ainsi que du patrimoine immobilier. La reconstitution de faits militaires du 19e - 20e siécle. L'organistion et la participation aux manisfestations de commémorations, d'expositions, culturelles et de mémoire des faits de l'histoire militaire en général.

HOTCHKISS ARTOIS 1949 S

Publié le 29 Septembre 2019 par CHATA24/29. in Véhicules militaires

HOTCHKISS ARTOIS 1949 S -

Mise à jour 27/10/19 - 17/11/19 -29/02/20 - 18/05/20 - 30/08/20

Depuis des années je cherchais un Hotchkiss des années 1939/1940, mais je n'en trouvais pas ou refaites dans des couleurs incertaines pour un véhicules ayant un rapport avec les voitures livrées à l'armée, peu d'ailleurs, et à des prix élevés. Ayant vendu ma 411 car en mauvais état et trop de travail de carrosserie, j'avais l'intention, d'acheter un modèle plus récent.

Une Vichy est bien passée il y a 2 ans mais je n'ai pas été assez réactif, alors elle est partie pour un prix qui me convenait.

J'ai donc acheté cette Artois d'après guerre car elle a une similitude avec les modèles 39/40. Quand la marque à repris la fabrication, elle n'avait guerre progressé dans l'évolution de la carrosserie, et encore moins dans le moteur 4 ou 6 cylindres. Les différence se font surtout au niveau des ailes avant avec un petit pli rectiligne sur le dessus de l'aile, la chute sur le marchepied qui n'a pas l'ondulation, les petits feux de position avant, et les vitres de portes qui sont un peu plus grandes.

Par contre les roues avant sont devenues indépendantes et lui donne une conduite plus agréable.

Les trappes de capot ventilation du moteur lui donne un petit air du capot de la traction Citroën.  Inconvénient elle est restée d'après le vendeur une cinquantaine d'année dans un hangar, est a subi les outrages du temps et aussi des rongeurs, dommage la sellerie aurait pu être convenable.  Le moteur est bloqué contrairement à l'annonce, c'est pas parce que le ventilo tourne et que la courroie suit que le vilebrequin fait tourner le moteur.

Faut pas rêver, tout est à reprendre de A à Z.

En premier lui mettre des pneus neufs car un seul et un Michelin a pu être sauvé, elle a du être tirée de sa prison sans gonfler les pneus, sans doute chargée avec des sangles et levée car les gouttières sont aplaties vers le pavillon.

Ce véhicules a été construit en 1948 et 1949 seulement et à 1400/1500 exemplaires au maximum d'après mes recherches sur les sites internet.

Depuis j'ai acheté le RTA, on trouve bien le moteur, mais en 1949 il est toujours décrit le modèle d'avant guerre, alors il va falloir que je trouve quelque chose de plus précis. Quant au châssis et carrosserie, comme d'habitude, on ne trouve rien.

Je l'ai mis sur cale, démonté les roues, facile comme boulot, j'ai fait enlever les pneus et chambres à air par mon garagiste. Les pneus sont HS, mais les chambres à air pour deux d'entre elles sont belles et le caoutchouc est rougeâtre, elles doivent pas être de première jeunesse, peut être d'origine. Les gentes sont estampillée DUNLOP sur leur face intérieure, un antirouille brun rouge à été appliqué, mais la peinture de finition gris beige est très légère et n'a sans doute vu qu'un passage de peinture. Contrairement à mon habitude je les fais sabler, avec les ajours il y a trop de travail, et ce sera mieux fait, pour être peint.

La voiture est sensiblement complète, il a été piqué, le logo de calandre, le logo central  couvre volant et les bouchons de radiateur et de carburant.

Heureusement pour moi, car je pense que les accessoires ne doivent pas être facile à trouver. Il faudra que je trouve les deux capots enjoliveurs centrales des roues, les cerclages en alu sont présents mais bien cabossés.

crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée
crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée
crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée
crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée
crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée
crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée
crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée
crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée

crédit photos alain Chaussade : l'hotchkiss Artois à son arrivée

5 Octobre 2019

Après récupération des gentes, montage des pneus chez le garagiste et remontage sur la voiture. Très bien mais les enjoliveurs sont à monter avant, car ce sont des agrafes à vis, il est nécessaire de les nettoyer et de les peindre. Une fois les roues montées je rentrerai la voiture au garage,

car je m'aperçois que sous la pluie elle a quelques entrées d'eau, légères mais il vaut mieux la rentrer et ce sera plus facile pour la mécanique.

J'ai mis des pneus MARSHAL d'origine Corée, dessin à peu prés correspondant à l'époque, pour le reste vitesse etc .. pas de soucis, différence avec le Michelin qui existent bien, j'ai payé le 4 le prix d'un chez Michelin, alors pour l'instant je m'en contenterai.

crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état
crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état

crédit photos alain chaussade - roues, jantes pneus enjoliveur remise en état

13 octobre 2019:

Problème de transfert des photos  depuis 8 jours.

Il a fallut dé cabosser tous les cercles d'enjoliveur en alu qui étaient bien malades, de coups, rayures etc, et même pour un défoncé. Bon avec de la patience et un peu de doigté on arrive à faire quelque chose de pas trop mal , mais ce n'est pas du neuf. Après nettoyage et ponçage, finition à la laine d'acier pour meuble,  j'arrive à un enjoliveur acceptable. Dito pour le cabochon central, il en manque toujours deux.  Il en est de même pour la protection du marche pieds, dé-voilage et dé-cabossage, même finition.

Alors pour l'alu, il faut y aller doucement, avoir un tas en bois de préférence et faire des cales adaptées au arrondis et forme à reprendre,

ci possible avoir des petits marteaux de carrossier avec le bédane en forme de ce qu'ont veux redresser, prendre le temps, sinon on allonge le métal.

La voiture a été soulevée à une certaine époque par sangle et les gouttières de pavillon sont écrasées vers le pavillon en 4 endroits. Même travail, commencer avec une cale fine et écarter en avancement doucement , puis une plus large jusqu’à arriver à la largeur de l'égout de la gouttière,. Ensuite il faut redresser la partie acier en dessous, mettre un tas assez long et plat, une cale en acier  de la largeur intérieur  de la gouttière, et frapper du haut vers le bas, attention, je pense que la soudure est à l'étain, à ne pas tout casser. Une question se pose, la gouttière, paraît être en alu, mais j'ai un doute, tellement le métal est mou.

27 octobre 2018 -

Les pare chocs on été démontés, ils sont entièrement à re-chromer , ensuite les marchepieds, les consoles sont tordues certainement des accrochages, l'aile arrière droite est vissée au marchepieds alors que la droite ne l'est pas. il y a deux percements,dans l'aile. le caoutchouc d'habillage est encore récupérable, mais la partie tôle avant est à refaire, usée de rouille et de dépôt de terre. La calandre est démontée assez facilement ainsi que les deux ailes.  Un redressage et décabossage est entrepris. Le démontage du câblage électrique des phares, feux de position, klaxon est d'époque en tissus avec des protections aux passages des ailes sans plus, et les fils enroulés autour des supports d'ailes et de suspension car bien trop longs .

crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.
crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.

crédit photo - alain chaussade - eémontage de l'avant partie moteur, suspension calandre et logo Hotchkiss trouvé sur le bon coin.

17/11/19 -

toute la partie avant est démontée pour la carrosserie, pas de grands bobos, du ponçage, du grattage du traitement de l'acier. Au niveau châssis après nettoyage à l'essence, et gros grattage, les aciers de structure du châssis sont corrects. je vais continuer le démontage par les ailes arrières.

Les suspensions sont du type PACKARD américain, ( sauf erreur de ma part ) et il va falloir tout démonter, pour le rendre leur efficacité, sachant que les cylindres doivent se remplir d'huile pour fonctionner. Il y a aussi beaucoup de graisseurs.

Le logo de calandre qui manquait a été trouvé sur le bon coin, et mis en place provisoirement, écrous de 5, que je n'ai pas, il va donc aller au placard pendant les travaux.

15 février 2020

Effectivement vu avec le président du club Hotchkiss, les suspensions sont d'un autre type - nom à venir.

Travaillant sur la jeep willys, celle-ci n'avance guère. Le moteur à été déculassé, pour voir  à quoi était du ce blocage. Après un démontage facile, des éléments, il n'apparaît pas de casse, les chemises sont propres, on met du WD 40 pour voir si les pistons se dégrippent on attend huit jours .

Je vais faire vérifier le culasse, la faire rectifier si nécessaire, ainsi qu'un rodage de soupape, peut être les changer -Ensuite on sortira le moteur pour tout vérifier.

29/02/2020

Le moteur est sorti, on va le mettre à l'atelier pour faire une vérification complète. Il était bloqué, après avoir enlevé la culasse, mis du WD 40 et une quinzaine passée on l'a débloqué, en remplissant le circuit d'eau, d'eau bouillante ça a légèrement dilaté le bloc, et en tournant le vilebrequin par la vis extérieur, très doucement ça a finit par venir. L'intérieur des cylindres est beau, on verra la suite en démontant.

Quand à la culasse vu le rectifieur elle est en très bon état, rodage de soupapes et surprise, les ressorts sont cassés - donc à changer. - pendant ce temps les marchepieds sont sablés, il y a du boulot pour les remettre en état.

Constat, celui de droite à été changé en 1953 - étiquette du fournisseur encore collée dessus. effectivement 2 vis et écrous étaient fixés à l'aile arrière droite pour le soutenir, alors que le coté chauffeur n'a pas ce système de fixation.

15/03/2020

Le moteur est en cours de démontage, pas simple de dévisser l'écrou en bout du vilebrequin, C'est un pas à gauche, la difficulté  on a du se résoudre à le chauffer, 2 les derniers qui l'on remonté ont forcé et les filetages sont faussés. il va falloir refaire les filets et savoir si on peut conserver l'écrou - ?

crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois
crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois
crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois
crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois
crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois
crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois
crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois
crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois

crédit photo : alain Chaussade - démontage moteur Artois

18/05/2020 -

Pendant le confinement rien a été fait, mais depuis, le radiateur est en vérification, le moteur est démonté, , pièces à changer, axe de pompe à eau, chaine de distribution, joint de culasse, ressorts de soupape, et divers joints.

je suis à la recherche de tissus pour refaire les sièges, faute de trouver le même, on va mettre  un tissus  se rapprochant dans le même ton.

Les pare chocs sont sablés, il faut les faire chromer, pas facile de trouver une société, d'une part et le prix n'est pas un petit budget plus de 2400 €, ça augmente le prix de la remise en état.

13/06/2020

Les pièces nécessaires sont commandées au club Hotchkiss, et en attente de réception.
Les sièges sont démontés, pour réfection des tissus. Le radiateur est parti chez le réparateur pour un contrôle d'étanchéité, et trouver un bouchon.

Les pare-chocs vont au chromage à MONTMORILLON  dans le 86 le délai est assez long.

30/08/2020 -

Les pièces sont arrivées depuis un bon moment mais avec le Covid 19, tout est déréglé dans la marche des choses et des opérateurs et services. Le radiateur avec celui de la jeep sont chez le réparateur, mais n'a toujours rien fait, surpassé par le boulot, deux de ces confrères ont fermer la porte, ça n'arrange rien au niveau des délais. La culasse n'est toujours pas remontée et le moteur non plus.

Alors j'ai commencé à regardé de prés le plancher , et là aussi on a des surprises, le kick a autrefois passé au travers du plancher bois et une tôle a été mise sur le gros trou. De fait je démonte les tôles de couverture de la boite à vitesse et du pont, résultat je vais pouvoir nettoyer l'ensemble très facilement.  le châssis est très sain, un peu couvert de graisse terreuse mais sans plus, un grattage à la spatule, et tout part.

les fauteuils et banquettes ont été déshabillés de leur tissu, crins, ouate de laine et toile de jute, de marque EPEDA, il y a encore l'étiquette de contrôle.on va les refaire avec un tissus côtelé havane foncé. A l'arrière une fois la banquette partie, je démonte les accoudoirs, un montage très rustique, entre bois vissés, cloués et tôle intermédiaire.

 

Maintenant il va falloir faire une plaque de plancher en contreplaqué le peindre et l'ajuster. ,

HOTCHKISS ARTOIS 1949 S
HOTCHKISS ARTOIS 1949 S
HOTCHKISS ARTOIS 1949 S
HOTCHKISS ARTOIS 1949 S
HOTCHKISS ARTOIS 1949 S
HOTCHKISS ARTOIS 1949 S
HOTCHKISS ARTOIS 1949 S
Commenter cet article