Le blog de CHATA 24/29

Collectionneurs de matériels militaires anciens pour la conservation et la sauvegarde du patrimoine militaire, en particuliers des véhicules et autres matériels,ainsi que du patrimoine immobilier. La reconstitution de faits militaires du 19e - 20e siécle. L'organistion et la participation aux manisfestations de commémorations, d'expositions, culturelles et de mémoire des faits de l'histoire militaire en général.

REPARATIONS - DODGE WC 51 -

Publié le 13 Mars 2021 par CHATA24/29.

DODGE WC 51 - 1er modèle -

complété le 21 Mars 2021-  Réfection haut moteur -

Ce Dodge qui a eu droit à une première restauration en 1994, suite à un achat comme premier véhicule, est arrivé par la route sans problème.

Un peu incomplet, plancher arrière présent mais pourri au niveau des bois, carrosserie à revoir, phares à changer, mais globalement acceptable pour une rénovation pas très importante.

Une épaisseur de peinture impressionnante, il s'est révélé 13 couches sur l'aile avant droite, le reste étant de paire. Bien des couleurs, du vert armée françaises, en passant par du blanc, du bleu, du jaune sable, du vert presque pomme, du vert kaki, de l'anti-rouille, du vert kaki sans doute US et un marquage sur l'aile indéchiffrable, on peut dire du bleu blanc rouge, mais quel insigne on ne saura jamais.

La carrosserie extérieure à eu droit à un sablage et un traitement immédiat. J'ai retrouvé deux balles fichées dans l'angle arrière du caisson droit, une y est toujours. Dé-cabossage général, l'aile gauche à eu droit à une réparation au chalumeau. Les ailes sont percées de 2 trous de 30 mm environ, pourquoi faire ?  ils seront rebouchés à la fibre à l'époque ne sachant pas souder et n'ayant pas le matériel.

Le véhicule est waterproofs, il y a une sorte de résine semi-collante sur toutes les pièces internes moteur , articulations, direction moyeu bol, tuyaux de freins, globalement tout l'avant interne du véhicule y a eu droit.

Des heures de nettoyage, et 27 ans après ce premier nettoyage il y en a encore.

Il a donc été repeint en une couleur kaki approchant un ton militaire US. prise en référence sur un casque US d'époque. Personne n'a jamais rien trouvé à redire, c'est parfait n'est ce pas !!!!

Par contre si je trouvais celui qui à sans doute réparé l'aile droite et y a coller un centimètre de blackson, je lui passerai un savon et lui demanderai de l'enlever.  Bien gratté, et poncé ça restera ainsi, pas de problème de rouille, mais pas très beau à regardé, enfin c'est dessous.

Alors ce véhicule à fait des kilomètres et des kilomètres et une fois un peu trop vite, ça roulait parfaitement bien, trop, et en arrivant à Ancenis, parti de Niort à 5 h du matin, un petit bruit c'est fait entendre dans le bas moteur, les coussinets de bielles n'ont pas apprécier la vitesse. Le retour tout seul en sens inverse à 30 à l'heure en laissant couler dans les descentes pour ne pas forcer le moteur, arrivée 4 heures du matin. Je peux vous dire le temps est long, et on se demande si on va bien arriver à destination.

On a donc changer les coussinets de bielles cote réparation 20, pas de rayures au vilebrequin, travail fait par le Président du club heureusement, car bien incapable de faire ça à cette époque. Et le véhicule est reparti pour 20 ans ou presque, Normandie, Ile d'Oléron, ile de ré, Vezac, la Vienne etc etc. Et puis un jour court circuit sous le tableau de bord, petite panne mais grosse grillage au bout des doigts, j'ai eu la mauvaise idée d'y passer la main, pour voir, j'ai surtout senti.

Après une petite remise en état  c'est reparti, et comme je ne peu pas conduire et sortir tous les véhicules seule, il y a 5 ans, après l'avoir prêté à un membre du club celui ci me signale une petite fuite de liquide de refroidissement, bizarre au niveau du joint de culasse à première vue.  Effectivement il y a eu une petite consommation de liquide , il faut bien s'en douter si ça fuit ou que ça consomme c'est qu'il y a un problème.

crédit photos : alain chaussade - WC 51
crédit photos : alain chaussade - WC 51
crédit photos : alain chaussade - WC 51

crédit photos : alain chaussade - WC 51

On s'en est de moins en moins servi,on a fait tourner le moteur de temps à autre,  et il y a 3 mois, on a pensé que l=voir ce qui se passait, compte tenu que le moteur ne voulait pas tourner à la manivelle était sans doute nécessaire.  Démontage de la carrosserie, des ailes du radiateur de la calandre, classique, dépose  du filtre à huile, klaxon bref tout ce qui gène pour démonter la culasse, et nous voila prêts à sortir celle-ci.

Pas trop difficile, un gougeon qui vient avec, et la dépose se fait. Le joint de culasse, pas vilain, mais un petit défaut entre le cylindre 5 et 6 coté cabine, un suintement qui a fait pénétrer du liquide de refroidissement dans ces deux cylindres. Ce sont eux qui sont bloqués par une trace  de rouille autour des pistons. On avait pris la précautions, de mettre du WD 40 et de l'huile de vaseline  environ 2 mois avant de démonter.

Moteur à l'air libre, manivelle en main, essais de faire tourner le moteur, à la main rien à faire.  Alors avec une clef à douille au diamètre en bout du vilebrequin et un tube en rallonge, nouvel essai, rien à faire.  je prend la décision avec le mécano de faire deux cylindres de bois dans des gros piquets de clôture que je mets au diamètre des pistons, 5 et 6 . je les dispose sur le 5 et 6 . Et de fait le mécanicien à la manœuvre de la clé et du tube et moi avec mes cylindres de bois et ma masse en téflon à taper sur les bois, décollage immédiat, un malheureux filet de rouille de rien du tout arrive à bloquer un moteur.

On craignait d'avoir à taper fort et ou longtemps sur ces bois pour décoller , et à avoir à matraquer les coussinets de bielles, mais ce ne fut pas le cas, tant mieux.

21 MARS 2021

La culasse a été déposée, elle paraît belle mais par précaution on l'apporte à la rectification. Elle à 2/10 éme, un planage la remettra en parfait état et le coût sera très peu élevé, 144 € - Chez MECARECTIF à Poitiers.

Mais une fois la culasse et le vieux joint déposé , que de surprise pour un moteur qui fonctionnait. Le joint de culasse, une infime fissure dans le cuivre du joint entre le 5 éme et 6 éme cylindre et sans doute un manque d'adhérence à cet endroit.

Un goujon de culasse est venu avec la culasse, il va falloir le dégripper.

Mais les soupapes elles ne sont pas belles, même vraiment usées en particulier l'admission. On va donc les démonter, de la on voit les sièges qui eux aussi sont plus en état d'assurer une fermeture efficace.

On démonte la rampe d'échappement et d'admission, pas facile, les écrous sont grippés, mais on y arrive. Cependant un goujon est cassé, mais depuis très longtemps. Les écrous coté échappement ne posent pas de problème. La rampe déposée on voit bien que la liaison échappement admission est endommagée, par des années de service, et il y a eu une fuite des gaz, qui avait été réparée à la pâte, qui s'est effritée au démontage. Au démontage impossible de sortir les vis qui sont complètement bloqués.  Pour ce démontage, il faudra percer, chauffer, refaire les passages, car les tiges de vis ont été très difficile à enlever.

Dépose des plaques cache soupapes.  Le démonte soupape sera le bien venu pour les déposer, et ne pas perdre les demi coquilles. Une fois déposées nos craintes sont confirmées, elle ne sont pas réutilisables. Par contre dans celle d'admission du cylindre n° 2, en la déposant apparaît un ressort qui était bloqué dans son emplacement , sous la soupape. Comment un ressort de 5 x 1  cm et ces deux accroches a pu arriver la. Rien dans le Dodge ne correspond à ce type de ressort, tout de suite on pence à ceux de la carburation, mais rien à voir. Comment l'admission peut avaler un objet pareil?  Sabotage par des mécanos peut enclins aux réparations des véhicules militaires, une pratique connue par certain anti militariste en Algérie. 

Voir les cales de bois durs trouvées dans les boggies de l'Halftrack International.

 

REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -
REPARATIONS - DODGE WC 51 -

Des soupapes neuves sont commandée avec joint de culasse, joints nécessaires pour le remontage, durite pour le circuit d'eau, colliers bougies, pour la sommes de 520 € chez JEEPEST. 

Je mets le coût des fournitures, car certains collectionneurs qui n'ont que peu d'idée des pièces pensent qu'on réparent  nos  engins et que c'est gratuit. Hé oui !  on doit les  trouver les pièces !  Et pour la main d’œuvre je mettrai le nombre d'heures pour ces réparations, car pour pas casser une rampe d'échappement et extraire les vis et goujons avec précautions on passe 6 heures.

Il va falloir recharger la partie fonte d'échappement sur le raccord à l'admission et comme c'est de la vielle fonte bien cuite on va s'amuser.

Pour les soupapes, notre mécano va re fraiser les sièges directement sur le bloc, grâce à un professionnel qui lui prêtera le matériel. Ensuite un rodage manuel sera fait, avant présentation des soupapes neuves, en s'assurant de l’étanchéité.

Le dessus du bloc est soigneusement nettoyé, avant la pose du joint de culasse neuf , modèle en cuivre,posé sur colle joint spécifique. On laisse reposer quelques minutes puis vissage de celle-ci - Elle sera serrée à la clé dynamométrique suivant le principe numéroté du manuel.

En attendant la réparation de l'échappement, l'intérieur moteur est nettoyé partout ou possible, gratté, poncè,nettoyé au diluant nettoyant et il en avait  bien besoin. Soufflage au compresseur , impression à la peinture brun rouge et peinture à l'oliv drab 41.  Restera le dessous du véhicule qui sera passé au karcher.

Le bloc moteur est repeint, âpres nettoyage, on aperçoit une peinture gris claire genre couleur Ford ? et autres, il sera peint en kaki, vert, si il avait été sorti je l'aurait peint beige Dodge.

Les ailes démontées font l'objet d'une rénovation, il y en a une qui a reçu une couche de blackson sur les nombreuses couches de peinture précédentes.  Je ne les fais pas sabler, il n'y a pas de rouille, je vais les poncer avec les machines et les repeindre .  Un détail, une ancienne réparation a été  faite en bordure d'aile à la soudure  au chalumeau, elle n'est pas prête à céder, elle restera ainsi.

Commenter cet article